Angélique Braun

Angélique Braun

Angélique Braun, comédienne franco-allemande, débute le théâtre dans l’atelier amateur de Batz sur Mer, son village d’enfance. Après 10 ans de pratique, à 19 ans, elle s’installe à Rennes où elle obtient une licence d’études théâtrales et son C.E.T (Certificat d’Études théâtrales) au Conservatoire Régionale.

Parallèlement, elle participe à de nombreux stages de pratiques avec divers metteurs en scène, auteurs et/ou danseurs tel que David Bobbé et Renan Chénau, Philippe Marteau , Mélanie Leray, Guillaume Doucet, Sylvain Richard, Isabelle Billet.
En 2010, elle s’installe à Paris et poursuit ses études en Master d’Etudes théâtrales à l’Université de Paris 8 , où elle réalise un mémoire sur la Pédagogie et la créativité de l’acteur. Après son Master, Angélique intègre le studio Pygmalion, une formation d’acteur qui s’attache à révéler la personnalité de chaque comédien.

Elle intègre également la Cie Peu Importe avec qui elle joue dans une pièce billingue franco-espagnole El Crimen plus que parfait. Dans un but pédagogique, cette pièce se joue dans les collèges et lycées dans toute la France.
En 2012, Angélique rencontre Elsa De Belilovsky dans un atelier d’Improvisation, avec qui elle joue dans la compagnie Les Improvocantes.
Depuis plus de 2 ans, la troupe d’improvisation Les Improvocantes se produit toutes les semaines à Paris. Accompagnée ses amies improvisatrices, elle est partie en 2013 et 2014 au Festival d’Avignon.

Cette année, elle anime une émission de cuisine L’assiette Normande et part à la rencontre de chefs normands avec lesquels elle prépare des spécialités régionales. L’émission sera diffusée sur NormandieTv dès la mi-novembre.
Elle continue à fouler les planches parisiennes, avec sa troupe d’improvisation. Vous pouvez la retrouver chaque mercredi au Paname Art Café, dans le 11ème arrondissement de Paris.
Dés le 04 décembre, à la Folie théâtre, elle enfilera le costume de Cendrillon, dans une comédie décalée intitulée Les Contes Défaits, écrite par Guillaume Pascal et mise en scène par Arnaud Delpoux.