Exposition : Algérie terre interdite

Exposition : Algérie terre interdite

Le voyage et le dépaysement s’invitent au Paname Art Café. Nacima nous embarque au cœur de l’Algérie, ce jeudi 24 septembre, à l’occasion du vernissage de l’exposition photo : Algérie terre interdite. Venez nombreux, découvrir la beauté de ces paysages, révélé par l’objectif de la talentueuse Nacima. 

Touche-à-tout de l’image, Nacima Douali est métisse de France et d’Algérie. Quelques soient ses projets, le tissage de plusieurs cultures y est un thème récurent. Son travail sur l’Algérie est un élan de réconciliation. Avec une terre dont on l’a tenu à distance plus de 30 ans, une réconciliation avec une seconde partie d’elle-même.

Un choc, une recon-naissance…
C’est la rencontre intime avec la terre de son père, une Algérie qu’il fuit à 20 ans sans jamais se retourner. Une Algérie qui lui était interdite de facto. Un besoin devenu vital de comprendre pourquoi son père ne lui a transmis que défiance et rejet, vis à vis d’une terre et d’un peuple dont une part d’elle s’est sentie proche immédiatement.

Une part de l’Algérie se raconte dans ces images où le regard curieux et fasciné capte une part de mémoire et saisit ce que sa vie aurait pu être de ce côté de la Méditerranée… Sous l’objectif de Nacima, cette terre se révèle avec toute la force émotionnelle de l’intime. Elle se révèle dans les attitudes, dans les paysages, dans ces corps en attente, en flottement, suspendus dans leur mouvement et pourtant immobiles.

Ses photos nous parlent d’elle autant que de cette terre qui ne lui était pourtant pas promise.