Paysages d'Irlande par Marie-Laure Wetzler

Paysages d'Irlande par Marie-Laure Wetzler

Le Paname Art Café est heureux de vous présenter sa nouvelle exposition photographique « Paysage d’Irlande » par Marie-Laure Wetzler du 8 au 21 janvier.

Vernissage le 8 janvier à partir de 19h30.

Le comté de Kerry, aussi appelé The Kingdom (« Le Royaume »), est un comté situé dans le Sud-Ouest de l’Irlande, entre le fleuve Shannon au nord et l’océan Atlantique à l’ouest. Son nom vient de l’irlandais Chiarraí, qui signifie « gens de Ciar », en référence à une tribu celtique qui vivait dans cette région. Celle-ci est réputée pour la variété de ses paysages : landes, lagunes, côte déchiquetée et ponctuée d’îles, vallées couvertes de forêts de sapins, lacs, plages, etc….ces quelques photographies vous montrent la beauté et la variété des paysages qui font du comté de Kerry une des régions les plus touristiques d’Irlande, pour laquelle on a juste envie de revenir encore et encore, s’assoir dans l’herbe bien verte et humide et juste admirer cette côte tout en profitant simplement de l’instant présent.

MARIE-LAURE WETZLER

La photographie a toujours fait partie de ma vie. Au début, en regardant mon père sortir son Nikon à tout moment de mon enfance pour engranger les souvenirs de ces moments de bonheur, puis photographier les amis, les paysages, les animaux..puis deux petits bouts choux devenus grandes! Un jour, j’ai décidé d’apprendre plus, de comprendre pourquoi on trouvait mes photos « jolies » et de progresser en partageant ce qui allait devenir une passion, avec des plus expérimentés en poussant la porte du photoclub d’Epinay sur Orge…Après quelques années, me voilà présidente du photoclub d’Epinay sur Orge et commissaire du concours Images projetées de l’Union Régionales des Clubs photo Sud-Franciliens et j’apprends toujours et encore et notamment de ces photographes, de vrais artistes : Jérôme Zakka-Bajjani, Xavier Guiseppone, Jacques Hervé, et dans les plus connus Olivier Föllmi, Nick Brandt, Mickael Kenna, Steve Mc Curry, Reza,