à ne pas louper Cette semaine
  • Samedi 25 Octobre19h00
    Réserver
  • Samedi 25 Octobre20h00
    Complet
  • Dimanche 26 Octobre19h00
    Réserver


Suggestion d'un panamien

jérémie Dethelot

homoriste

A 18 ans, il découvre sa véritable passion  » le one man show ».  C’est en tombant par hasard sur l’annonce d’une école de café-théâtre, qu’il décide de s’y rendre et d’y prendre des cours. Il fini par écrire un one man show, des sketchs…Il participe à des festivals de jeune talents, enregistre pour rire et chanson et multiplie les scènes parisiennes… Aujourd’hui il est membre du collectif d’humoriste le woop.


  • Q.1
    Depuis que tu as commencé ta carrière jusqu’à aujourd’hui, quel regard as-tu sur ta carrière ?

    Je sens quand même  une petite évolution. Avant je jouais dans un théâtre de 60 personnes, aujourd’hui dans une salle de 300. C’est pas un métier facile, mais qui procure beaucoup de plaisirs. C’est kiffant de faire rire les gens.

  • Q.2
    Qu’est-ce que tu aimes lorsque tu es sur scène ?

    Le phénomène qui se passe quand tu montes sur scène et que tout le monde t’attend. Que tu sors ton texte que tu as travaillé toi-même et que tu as le retour sur scène. « C’est trop kiffant ». C’est surtout un plaisirs, tu te dis que pendant une fraction de seconde les gens oublient les problèmes qu’ils ont à l’extérieur et c’est vrai que c’est une fierté.

  • Q.3
    Tu as des projets solo

    J’ai des projets tout seul. C’est vrai que le woop c’est quelque chose qui va s’installer dans la durée. Mais entre nous dans la troupe on a quand même des projets à coté. Avec le woop on a une chaîne Internet, mais je prévois de lancer la mienne aussi. Après j’ai d’autre projet dans lesquelles je suis convié. Enfin, y’a toujours une carrière solo à côté. L’un n’empêche pas l’autre.

  • Q.4
    Qu’est-ce que le Paname représente pour toi ?

    En ce moment, pour moi c’est un peu mon « QG », c’est l’endroit où on a démarré avec le woop. Quand je suis arrivé au Paname, pour moi c’était un peu une salle d’entrainement un peu  «  rokie », la salle est pas facile, les gens sont tout prêt. C’est pas facile de jouer la dedans. Aujourd’hui c’ets devenu mon QG. C’est ici qu’on vient tout le temps, pour regarder les matches par exemple… Je dirais salle d’entrainement et salle de détente.

  • Q.5
    Quels est ton plat et ton cocktail préféré ?

    Alors mon plat le couscous merguez !

    Je ne bois pas d’alcool mais je prends souvent un indien. Pour avoir bien le diabète !